Règles du Poker

Les règles du Poker sont simples à assimiler. C’est paradoxalement la maitrise du jeu qui demande le plus d’effort. Ici, nous nous intéresserons à la variante la plus jouée, dans les tournois et sur Internet, le Poker Texas Hold’em.

(A noter que le Poker Texas Hold’em possèdent son propre jargon, en anglais, que nous préciserons ici en Italique. Ces termes participe à l’univers Poker Hold’em, mais ne sont pas indispensable à l’apprentissage des règles)

Le Poker Texas Hold’em

Le Poker Texas Hold’em se joue de deux (Head’s up) à 10 joueurs. Comme dans la plus part des variantes de Poker, les joueurs disposent d’un certain nombre de jetons. Leurs objectifs est d’empocher les jetons de leurs adversaires en remportant le « coup » (en ayant la main la plus forte, ou en obligeant tous les autres joueurs à se « coucher »).

Déroulement du jeu

Le jeu ou « coup » se déroule comme suit:

- On distribue deux cartes cachées à l’ensemble des joueurs.
Vous découvrez donc vos deux premières cartes,
Votre jeu:
[] []

- On effectue un premier tour de mise, en fonction de ces deux cartes (appelé pré-flop).

- Le donneur étale le « Flop« . Il s’agit de 3 cartes, faces visibles, prise dans la pioche. Ces 3 cartes sont communes à l’ensemble des joueurs. Chaque joueurs pourra constituer des combinaisons avec ces 5 cartes, les 3 cartes sur le « board« , et ses deux cartes.

Votre jeu:
[] [] Le tableau, au moment du flop:
[] [] []

- On effectue un nouveau tour de mise, en fonction des 5 cartes.

- Le donneur ajoute une nouvelle carte au centre, sur le tableau (board). Cette carte est appelée la « turn. »

Votre jeu:
[] [] Le tableau:
[] [] [] []

- On effectue un nouveau tour de mise, en fonction des 6 cartes disponibles.

- Le donneur ajoute une dernière carte sur le tableau. La river.

Votre jeu:
[] [] Le tableau:
[] [] [] [] []

(Vous possédez ici un full au Roi par les 9, grâce au [] que vous avez dans votre main)

- On effectue un dernier tour de mise, en fonction des 7 cartes disponibles.

- L’ensemble des joueurs encore en jeu abattent leurs cartes pour découvrir leurs mains. La main de chaque joueur est constituée de la meilleur combinaison possible de 5 cartes sur les 7 disponibles en jeu (5 sur le tableau, deux dans sa propre main). A noter que la meilleure combinaison possible peut être composée des deux cartes du joueurs, complété de 3 cartes du tableau, d’une seule, voir même d’aucune (c’est exceptionnellement rare), quand les 5 cartes du tableau constituent la meilleur main possible.

S’il reste deux joueurs ou plus à l’issue du dernier tout de mise, le joueur ayant la meilleures combinaison remporte la main. A noter que pendant le cours du jeu, lorsqu’il ne reste qu’un joueur en jeu, ce dernier remporte automatiquement la main.

Quelques précisions

A ce stade-ci, vous pouvez avec ces règles très sommaires suivre une partie de Poker Texas Hold’em. Mais quelques précisions seront nécessaire avant de vous lancer.

Le donneur

Au Poker Hold’em, chaque joueurs distribue à son tour les cartes (on nomme le joueur qui distribue le dealer).

Au casino comme sur internet, les joueurs ne distribuent pas les cartes eux mêmes. C’est un croupier ou un logiciel qui s’acquitte de cette tâche. Pour conserver un ordre dans les tour de donne, on place devant le joueur censé distribuer un « bouton« . Le joueur « au bouton » sera le dernier à parler et à agir au fil du jeu, ce qui représente un avantage certain. Être « au bouton » est communément la place la plus favorable au poker. A la fin de chaque coup, le joueur au bouton transmet celui-ci à son voisin de gauche.

Les blinds

Les blinds sont des mises automatiques avant chaque coup, qui permettent de « forcer » le jeu. Le joueur placé à gauche du donneur s’acquitte de la petite blind (small-blinds), alors que son voisin de gauche paie la grande blind (big-blind). La big blind représente le double de la petite.

Les mises (en No-Limits)

Lors de la mise pré-flop, le premier joueur à parler est le joueur situé immédiatement à gauche du joueur « big-blind« , soit 3 places à gauche du donneur. (Cette place est appelée Under e gun). A noter que communément, le montant des blinds augmentent régulièrement et automatiquement, pendant le déroulement d’un tournoi.

- Lors de tous les autres tours de mise, c’est le joueur immédiatement à gauche du donneur qui commence à parler.

Chaque joueur a, à son tour plusieurs possibilité:

  • Parier (Bet): Le joueur place une mise de son choix sur la table.
  • Suivre (Payer, Call): Lorsqu’un joueur à parier avant lui, ou lorsqu’il s’agit du tour de mise pré-flop (puisque les joueurs big-blind et small-blind ont automatiquement parié), le joueur s’aligne sur le parie pour rester dans la partie.
  • Suivre gratuitement (Check): Lorsque personne n’a parier avant lui (pré-flop exclus donc), un joueur peu décidé de ne rien miser et rester « gratuitement » dans la partie. Il « check« .
  • Relancer (Raise): Le joueur décide de relancer avec une mise supérieur à la précédente. Cette mise doit être au moins égale au double de celle mise en jeu. Et au maximum égale au montant total des jetons du joueur. Lorsqu’un joueur mise l’intégralité de ses jetons, on dit qu’il met son « tapis » (All-in).
  • Se coucher (Fold): S’il ne souhaite pas payer pour suivre, un joueur peu se coucher. Ses cartes sont perdu et il attendra le prochain tour pour jouer. Sachez dors-et-déja que savoir quand et dans quelle circonstance se coucher constitue 50% de la maitrise du jeu. « Savoir se coucher » peut paradoxalement vous permettre de gagner sur le long terme.

Sachant qu’évidemment, comptes tenus des circonstance, toutes ces options ne seront pas toujours disponible. Si vous jouez sur internet, le logiciel vous propose automatiquement les issus possibles.

Les combinaisons

Vous trouverez ici un tableau récapitulatif des combinaisons au poker. A noter que lorsque deux joueurs ont une combinaison de même valeur (identique), le joueur qui l’emporte est celui qui a le plus fort « kicker » (voir « combinaison »). A défaut de kicker plus fort, le pôt est partagé entre les joueurs.

Simple non ?

Voilà. Avec ces règles-ci, vous pouvez désormais entamer une partie de poker Hold’em. Si ces règles vous semblent compliquées elle se révèleront en pratique simplissimes. La meilleure façon de les assimiler reste encore de jouer. Vous pouvez vous exercer en jouant gratuitement sur internet et découvrir comment débuter puis gagner au poker en suivant nos articles pour bien débuter.

4 Commentaires

  1. Pingback: Time

  2. Pingback: chest photo video free

  3. Pingback: okoplaneti

  4. Pingback: Turkmen seks kuntileri

Envie de réagir ? Laissez un commentaire sur le Forum